Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.


Obtenir le lecteur Adobe Flash



L'invention du cinématographe

Le mot «  cinématographe » se décompose en deux parties : kinéma qui signifie mouvement en grec et graphein qui veut dire écrire.

L'invention du cinéma est le fruit de nombreuses recherches, découvertes et inventions qui ont jalonné l'histoire. Les frères Lumière, pour leur part, en furent les pionniers sous la forme qu'il revêt de nos jours.


La chambre noire


Durant l'Antiquité, le principe de la « caméra obscura », chambre noire permettant la projection d'une image sur une surface plane, fut décrit par Aristote.


La lanterne magique


Dès le XVIème siècle, on avait observé le phénomène de la persistance rétinienne : capacité de l'oeil à conserver une image un certain laps de temps et donc à superposer les images successivement formées sur la rétine, donnant ainsi la perception ou l'illusion du mouvement. On avait également à cette époque inventé la lanterne magique, ancêtre du projecteur qui sera bien amélioré au XVIIIème siècle.

Au XVIIIème siècle, l'engouement pour les jouets optiques voit l'émergence de divers systèmes pour animer des images : thaumatrope, zootrope, phénakitiscope, praxinoscope...


Le thaumatrope

Le zootrope

Le phénakitiscope

Le praxinoscope

En cliquant sur le lien suivant, vous pourrez animer tous ces objets :

http ://therese.eveilleau.pagesperso-orange.fr/pages/delices/cinema/reynaud.htm


Jules Marey en 1882 invente le « fusil photographique » qui permet de photo-graphier un mouvement de 12 poses successives.


Pélican pris avec son fusil photographique


Une première caméra enregistrant des films est mise au point par Louis Aimé Augustin Leprince en 1888 mais celui-ci décèdera mystérieusement avant d'avoir pu diffuser ses travaux.


En 1889, Georges Eastman invente la pellicule sensible.


En 1892, Le théâtre optique d'Emile Reynaud permet, grâce à deux lanternes magiques, de projeter en public de petites animations appelées « Pantomimes lumineuses ».


Théâtre optique


Suite à une rencontre avec Emile Reynaud, Thomas Edison invente le Kinétoscope : coffre en bois dans lequel on pouvait visionner un court film en boucle, invention pour laquelle il mettra au point avec Eastman la pellicule 35mm, utilisée depuis plus d'un siècle comme support des courts et longs métrages. Cette nouveauté aura moins de succès que les films Lumière en raison de son caractère trop intimiste, les gens préférant le spectacle sur grand écran.



Le kinétoscope


Auguste et Louis Lumière, quant à eux, étaient avant tout industriels, ingénieurs et inventeurs de talent. Ils ont contribué entre autre à l'invention du premier procédé couleur en photographie et à la mise au point du cinématographe ( à la fois caméra de prise de vues et projecteur). Leurs travaux ont connu le succès dès la première projection publique au Grand Café à Paris le 28 décembre 1895. Ce jour là, parmi les spectateurs, on aurait pu rencontrer, faisant partie des 33 invités, Georges Méliès, alors directeur de théâtre, qui comprit vite la révolution que ce procédé apporterait au monde du spectacle. Il deviendra le « père » des trucages au cinéma.

La caméra des frères Lumière enregistrait ou projetait les images au rythme de la chanson «  Sambre et Meuse » ( marche militaire des armées révolutionnaires de 1792) que fredonnaient les opérateurs en tournant leur manivelle.



Pour se former, un court-métrage est disponible sur
www.lesite.tv


«  Naissance du cinéma » 2'15

Présentation des frères Lumière et invention de la première caméra projecteur.

Sortie des usines Lumière en 1895 ( premier film de l'histoire du cinéma)

Les inventions antérieures : lanterne magique...